/ / /

Soins épilation

/

Les soins d’épilation

Les soins d’épilation

Sommaire HAUT

Soin épilation

Écrit par les experts Ooreka

Quels soins faut-il apporter à son corps avant et après une épilation ?

S'épiler fait désormais partie des gestes d'hygiène auxquels adhèrent aussi bien les femmes que les hommes.

Si l'épilation est un geste avant tout esthétique, c'est aussi pour des questions d'hygiène que l'on s'épile davantage et notamment en été lorsque l'on doit se dévêtir sous l'effet de la chaleur.

Que l'on choisisse le rasage, l'épilateur, ou l'épilation à la cire, il est toujours préférable de connaître les soins à apporter avant et après une séance d'épilation.

Soin avant épilation : préparer sa peau au mieux pour éviter les irritations

Quelques gestes simples devraient être observés avant chaque épilation :

Soin avant épilation : gommage
  • Exfoliation : gommer la partie du corps à épiler permet d'éliminer les cellules mortes et de faciliter l'épilation. Ceci s'applique : aux jambes, au visage, au dos, au torse et aux bras mais ne s'applique évidemment pas aux aisselles ni au maillot !
  • Prendre un bain chaud : lorsque l'on s'épile chez soi, on aura plus de facilités en le faisant après un bain chaud, le soir. L'eau chaude permet d'ouvrir les pores et rend l'épilation plus facile. Cependant, il faut éviter le bain chaud si vous souffrez d'insuffisance veineuse ou d'autres troubles circulatoires.
  • Ne pas bronzer : que ce soit avant ou après, et quel que soit le type d'épilation, le bain de soleil est à éviter dans les 24 à 48 h.
  • Ne pas hésiter à prendre conseil : enfin, si un doute persiste sur une technique d'épilation, prenez soin de demander l'avis de votre médecin ou de votre dermatologue !

Soin après épilation : douceur et hydratation avant tout

Après chaque épilation, il faut observer certaines précautions et utiliser les soins adéquats :

  • Cosmétiques alcoolisés ou pas à éviter : après une épilation, il est déconseillé d'utiliser le savon, le gel douche, n'importe quel déodorant sur les aisselles épilées, et aucun parfum sur le corps fraîchement épilé.
  • Maquillage, il faut attendre : idéalement, il faudrait s'épiler le visage le soir après un démaquillage et un nettoyage de peau en profondeur (gommage doux). Après l'épilation, appliquer juste une crème hydratante ou apaisante ou un soin après-épilation, mais pas de maquillage pour éviter les petits boutons. On en déduit que, pour un rendez-vous en institut de beauté, si l'on ne sait pas se montrer sans maquillage, il vaut mieux se faire épiler le soir juste avant de rentrer chez soi !
  • Hydratation optimale ! Certes, mais une crème hydratante sans parfum et sans alcool. La crème sera encore mieux si elle est étudiée pour les peaux sensibles. Les bandelettes de cire froide sont souvent accompagnées d'une solution après-épilation à base d'huile d'azulène.
  • Jet d'eau froide : n'oubliez pas que les crèmes dépilatoires ne se rincent pas à l'eau chaude. Il faut ôter le surplus avec une spatule qui est fournie avec le produit, puis il faut rincer abondamment à l'eau froide (sans savon) !
  • Bronzage zéro ! Comme pour l'avant épilation, l'après épilation se passe à l'ombre. Il est totalement déconseillé de s'exposer au soleil pendant au moins 24 h.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
PB
philippe beranger

médecin | philippe beranger

Expert

salim djelouat

pr. en analyses médicales et bioclinicien

Expert

bruno leclerc

chiropracteur diplomé "doctor of chiropractic" usa | cabinet chiropratique bruno leclerc

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !