Pilosité

Écrit par les experts Ooreka

Qu'est-ce que le système pileux ? Comment se développe la pilosité ?

Le système pileux concerne pratiquement tout le corps aussi bien chez l'homme que chez la femme.

La pilosité se développe au moment de la puberté et diminue chez les personnes âgées. Nous ne sommes cependant pas tous semblables et le développement de la pilosité est variable en fonction de divers critères.

Connaître son type de pilosité est un premier pas à faire pour choisir son type d'épilation. Dans les cas de pilosité excessive, certains n'hésiteront pas à faire appel à une épilation définitive.

La pilosité, c'est quoi ?

Définition

La pilosité, ou système pileux désigne la surface de peau recouverte :

  • soit de poils ;
  • soit de cheveux ;
  • soit de barbe ou de duvet.

La pilosité concerne donc presque tout le corps humain, à des degrés différents, sauf :

  • la plante des pieds ;
  • la paume des mains.

La pilosité peut être : faible, normale ou excessive. Dans certains cas, la pilosité excessive devient pathologique (exemple : hirsutisme, hypertrichose, etc.)

Elle s'accentue nettement au moment de la puberté, le système pileux étant soumis aux variations hormonales.

Des différences de pilosité entre hommes et femmes

La pilosité est normalement plus développée chez l'homme que chez la femme.

Chez l'homme, elle sera très développée au niveau :

  • des organes sexuels ;
  • des aisselles ;
  • du torse ;
  • du visage (barbe).

Chez la femme, elle sera plutôt développée au niveau :

  • des organes sexuels ;
  • des aisselles ;
  • des cheveux (par volonté de les laisser pousser).

Note : les femmes brunes, de type méditerranéennes, ont une pilosité plus importante que les femmes blondes ou rousses. Les poils étant sombres, ils sont aussi plus visibles que les poils clairs.

Le système pileux : comment ça marche ?

On parle de « système pileux » car le phénomène de pousse du poil suit tout un processus :

  • Il naît d'abord sous la peau et se hisse à la surface grâce à une sorte de gaine appelée follicule pileux.
  • Avant d'apparaître à la surface, il subit également un processus de kératinisation. On retrouve d'ailleurs la kératine comme élément essentiel à la bonne croissance des ongles et des cheveux – encore appelés les phanères.
  • L'épiderme fournit également un ingrédient essentiel au poil ou au cheveu : le sébum.

Coupe anatomique de la pousse d'un poil

Anatomie du poil : bulbe, tige, gaine folliculaire, glande sébacée Anatomie du poil

Croissance des poils

La vitesse de pousse est variable d'un individu à l'autre et entrent en ligne de compte des critères :

  • de saison, de climat ;
  • de qualité de vie : alimentation, sommeil, gestion du stress... ;
  • d'état de santé : prise ou non de médicaments... ;
  • d'âge du sujet ;
  • héréditaires...

Note : le processus de pousse du poil dans le follicule pileux subissant l'influence des hormones androgènes – en particulier, la testostérone – la pilosité sera plus importante chez l'homme, la femme produisant moins de ce type d'hormones.

Couleur des poils

Outre leur vitesse de pousse, les poils se distinguent encore par leur couleur, plus précisément leur pigmentation. La pigmentation pourra être :

  • brune ;
  • rousse ;
  • blonde.

Ce processus de pigmentation s'opère grâce à la mélanine qui est un pigment des kéranocytes transmis par les mélanocytes.

La dépigmentation quant à elle est ce qui rend les cheveux ou les poils blancs. Elle correspond à un processus de vieillissement du poil ou du cheveu et est plus ou moins rapide selon les individus.

Pilosité et épilation

S'épiler n'est pas qu'un phénomène esthétique réservé à une clientèle féminine. Si la pilosité est un phénomène naturel, elle sera perçue différemment d'un individu à l'autre :

  • Selon le sexe. Exemple : les femmes traquent plus souvent le poil disgracieux que l'homme)
  • Selon les coutumes locales et le climat. Exemple : les pays ensoleillés toute l'année se prêtent davantage au port de vêtements légers et courts et nécessitent des épilations plus régulières.
  • Selon des critères sociaux : effets de mode, appartenance à une communauté...
  • Selon des critères religieux. Exemple : les moines de certaines religions se rasent la tête ou d'autres religions préconisent le port de la barbe...
  • Selon des critères esthétiques. Exemple : la chevelure longue de la femme fut, de tout temps, un critère de féminité et de séduction.
  • Selon des critères hygiénistes. Exemple : dans certains sports, on recommande aussi aux hommes de se raser les jambes. Ou encore, pour soigner certaines maladies, il faut parfois épiler ou raser, la zone à soigner...
  • Etc.

Note : s'épiler peut être un choix ou une nécessité.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
nathalie greco

esthéticienne | dermavitis

Expert

stéphane roux

aide au changement par l' hypnose ericksonienne

Expert

MD
marianne durieux

hypnose holistique et humaniste

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !