Sommaire

 

L'épilation radicale fait partie des principales techniques d'épilation avec le rasage, la crème dépilatoire, l'épilateur et l'épilation à la cire.

On distingue 3 types d'épilations radicales différentes qui permettent de venir à bout des poils plus ou moins définitivement.

Épilation radicale avec l'épilation électrique

Une aiguille munie d'une électrode est introduite le long du poil. Le courant électrique que l'on envoie détruit le poil avec son bulbe (sa racine), ce qui fait qu'il ne repousse pas.

Plusieurs séances sont nécessaires puisqu'avec ce type d'épilation radicale, on procède par petites zones. Des cicatrices sont possibles du fait de l'introduction d'aiguilles.

Épilation radicale au laser

Jambe épilée au laser

Cette technique permet de traiter de plus grandes surfaces que l'épilation électrique. Le laser émet un faisceau de lumière qui est absorbée par les points sombres. Donc cette méthode définitive est efficace sur les peaux claires à poils bruns.

Pour les peaux foncées ou pour les peaux à poils clairs, l'épilation radicale au laser est moins efficace et il y existe un risque de dépigmentation.

Il faut compter entre 3 et 5 séances étant donné que tous les poils ne poussent pas en même temps. Avec cette technique, à peu près 80 % de la pilosité initiale peut être éliminée.

Épilation radicale à la lumière pulsée

Contrairement à l'épilation au laser, ce mode d'épilation radicale convient à tous les types de peaux. En fait, une lumière infrarouge pénètre profondément dans la peau et détruit le bulbe du poil.

Aussi dans la rubrique :

Techniques d’épilation

Sommaire