Centre d'épilation définitive à la lumière pulsée

Sommaire

 

Prenez conseil auprès de votre médecin traitant pour choisir un centre d'épilation à la lumière pulsée qui soit fiable

La séance de lumière pulsée se fait habituellement dans un centre d'épilation à la lumière pulsée qui doit être médicalisé. Avant de commencer, il sera indispensable de s'assurer que l'on ne présente aucune contre-indication afin d'éviter les risques liés à ce type d'épilation.

Centre épilation lumière pulsée non médicalisé : attention !

D'après la législation, seul un médecin peut effectuer le traitement laser ou le traitement à la lumière flash.

On considère que les esthéticiennes ne sont pas suffisamment qualifiées :

  • pour le maniement des machines à lumière pulsée ;
  • pour la connaissance approfondie des risques que peut encourir le patient.

On estime que les cas de brûlure sont très souvent occasionnés par :

  • une mauvaise connaissance de la santé du patient ;
  • un défaut d'examen médical ;
  • une faute sur le réglage de la lampe, etc.
Lire l'article Ooreka

Centre d'épilation à la lumière pulsée médicalisé : l'idéal, conforme à la loi

Ce type de centre d'épilation à la lumière pulsée permet de limiter les risques encourus par le patient.

Des soins réalisés par un médecin spécialiste

Les centres d'épilation à la lumière pulsée sont reconnus pour leur sérieux et pour limiter les risques sur la santé. Cela est possible grâce à :

  • la présence d'un médecin formé à la lumière pulsée :
    • souvent assisté d'une équipe de dermatologues et esthéticiennes ;
    • il réaliste l'entretien préalable avec le patient et il est présent durant la séance,
  • la qualité des machines employées :
    • elles doivent être homologuées par une norme CE médical ;
    • elles sont entretenues régulièrement ;
    • leur réglage est réalisé avant chaque séance par le médecin en fonction du type de peau du patient : omettre de régler l'appareil entre deux patients peut avoir de graves conséquences pour la peau.

La présence d'un médecin sur place n'est pas négligeable, notamment si un patient fait un malaise ou présente des réactions après la séance qui nécessitent une hospitalisation.

Lire l'article Ooreka

Donnez le plus d'informations possible au médecin praticien

Le médecin du centre d'épilation connaît les risques et les effets secondaires de la lumière pulsée : il procédera donc à un examen minutieux de votre peau et de votre pilosité afin de décider de votre compatibilité avec ce type de dépilation.

Il vous appartient aussi, au cours de l'entretien médical, de bien mentionner :

  • les éventuels problèmes de santé présents ou passés qui peuvent avoir de l'importance, car pouvant entraîner une réaction dangereuse avec l'utilisation de la lampe ;
  • les médicaments que vous consommez habituellement (photo-sensibilisants absolument interdits) ;
  • toute exposition au soleil ou aux UV datant de moins de 3 semaines avant le traitement ;
  • l'utilisation d'autobronzant (interdit).
Lire l'article Ooreka