Sommaire

 

Il existe trois principaux modes d'épilation définitive pour les femmes et les hommes : l'épilation laser, la séance de lumière pulsée et l'épilation électrique.

Lire l'article Ooreka

Épilations définitives : les principales contre-indications

Ces différents types d'épilations permanentes présentent quasiment les mêmes contre-indications, notamment en cas de :

  • système immunitaire affaibli ;
  • troubles de la cicatrisation ;
  • troubles de la coagulation ;
  • peaux présentant des mélanomes, des tatouages, des irritations ;
  • prise de certains types de médicaments (risques de photosensibilisation) ;
  • diabète ;
  • épilepsie ;
  • grossesse.

L'épilation électrique sera contre-indiquée en plus pour les personnes immunodéprimées. Ce sont ici des cas les plus généraux, mais pas d'inquiétude, le médecin procédera toujours à un diagnostic médical et à l'étude de votre peau.

En raison de ces risques, l'épilation définitive est réservée au corps médical : l'arrêté du 6 janvier 1962 fixant la liste des actes médicaux ne pouvant être pratiqués que par des médecins réserve la pratique des techniques d'épilation - en dehors de la pince ou de la cire - aux seuls titulaires d'un diplôme de docteur en médecine. Par ailleurs, l’article 2 de l'arrêté du 30 janvier 1974 relatif à la réglementation concernant les lasers à usage médical dispose que « les lasers à usage médical sont des appareils devant être utilisés par un médecin ou sous sa responsabilité »Ainsi, une épilation définitive doit être effectuée par un médecin. Cette interprétation a été confirmée par la réponse ministérielle n° 2711, publiée au JO le 12 décembre 2017, qui précise que l'épilation à la lumière pulsée ne peut pas être pratiquée par les esthéticiennes.

Diabète

Article

Lire l'article Ooreka

Épilations définitives : le choix du laser

L'épilation laser est une technique arrivée en France il y a 10 ans et qui est aujourd'hui en très forte progression. Son principe : le laser détruit la mélanine, pigment qui colore le poil.

Le laser : 80 % de non-repousse après un traitement complet

Plus durable que définitive, l'épilation laser permet 80 % de non-repousse à la fin d'un processus :

  • les résultats varient d'un individu à l'autre et en fonction du type de pilosité ;
  • il faudra peut-être prévoir quelques séances d'entretien au bout de 4 à 5 ans.

La méthode est peu douloureuse, mais la sensation de douleur peut varier selon la zone à épiler et la sensibilité du patient : l'épilation définitive du maillot ou des aisselles est souvent plus douloureuse que l'épilation définitive des jambes.

L'épilation laser est un acte médical qu'il convient de faire réaliser par un médecin ou un dermatologue techniquement compétent en matière de laser (le Laser 4 est le plus efficace).

Lire l'article Ooreka

Un type d'épilation idéal pour les zones étendues et les peaux claires

L'épilation laser est utilisée pour toutes les zones du corps, mais convient particulièrement si vous avez une zone étendue à traiter, par exemple les jambes.

Pour fonctionner parfaitement, le laser classique nécessite que :

  • la peau soit claire ;
  • les poils soient sombres.

Pour une peau mate, bronzée, métissée ou noire, il faudra utiliser un laser spécifique, dont tous les centres esthétiques ne sont pas encore équipés.

Lire l'article Ooreka

Une technique plus chère que l'épilation à la lumière pulsée

L'épilation laser n'est pas remboursée par l'Assurance maladie, puisqu'il s'agit d'un soin esthétique. Quelques exceptions peuvent cependant être faites lorsque le patient souffre d'une pathologie du système pileux : hirsutisme, hypertrichose, etc.

Dans ce cas, le médecin doit fournir une attestation et des preuves de la pathologie. Pour un traitement complet et selon la zone à traiter, comptez entre 450 € et 3 000 €, visite médicale préalable comprise.

Lire l'article Ooreka

Épilation définitive : lumière pulsée

L'épilation définitive à la lumière pulsée fait partie des techniques les plus utilisées.

Une épilation pas totalement définitive : à renouveler après 4 à 5 ans

La lumière pulsée fait partie des techniques d'épilation durable. On ne peut cependant pas la qualifier de définitive, car, sur certaines zones du corps et en cas de pilosité abondante, des séances d'entretien seront à prévoir au bout de 4 à 5 ans.

Elle est donc un peu moins efficace que l'épilation laser, mais elle est aussi moins chère. Comptez entre 50 € et 250 € la séance selon la zone à traiter.

Lumière pulsée : zones étendues et peaux claires

L'épilation à la lumière pulsée convient très bien à l'épilation des zones étendues. Comme pour l'épilation laser, la peau ne doit pas être bronzée. La lampe flash fonctionne sur les peaux claires et les poils sombres, mais elle est déconseillée pour les peaux mates, métissées ou noires.

Le traitement se fait avec des lunettes de protection, tant pour le patient que pour le praticien. Il faut compter 2 à 3 mois d'intervalle entre les séances.

Bien choisir son centre d'épilation à la lumière pulsée : évitez les risques

Ce type de traitement s'étend parfois aux instituts de beauté spécialisés. Mais attention, il faut bien savoir sélectionner son centre d'épilation. L'épilation à la lumière pulsée étant un acte médical, le mieux reste toujours de choisir un centre d'épilation médicalisé.

En effet, il existe des risques :

  • de brûlure : si le réglage de la lampe flash est mal fait ou si l'on a oublié de changer le réglage entre deux patients ;
  • sur la santé : selon le bilan de santé du patient.

Épilation définitives : l'épilation électrique

L'épilation électrique est la technique sur laquelle on a le plus de recul dans le temps : c'est une méthode qui a fait ses preuves La technique est de brûler le bulbe du poil par de petites décharges électriques. C'est la méthode la plus efficace : 100 % de non-repousse un an après la fin du traitement.

Toutefois, ce traitement poil par poil est très long et assez douloureux, donc plutôt réservé :

C'est aussi la technique la plus chère, car elle demande du temps : comptez environ 45 € les 15 minutes.

Lire l'article Ooreka

Comparatif des 3 techniques d'épilations définitives

Les caractéristiques résumées des différents types d'épilation :

Caractéristiques Épilation électrique Épilation laser Épilation lumière pulsée
Parties du corps En particulier les petites zones : visage, maillot, aisselles. Toutes : idéale pour les grandes surfaces, car plus rapide : jambes, dos. Toutes.
Durée totale du traitement (chaque séance espacée de 2 à 3 mois) 16 à 18 mois. Environ 15 mois (durée du cycle pilaire). Environ 15 mois.
Prix La plus chère. Moins chère que l'électrique. La moins chère.
Efficacité 100 % au bout d'un an.
  • 80 % des poils sont éliminés au maximum : à entretenir tous les 1 à 2 ans selon le degré de pilosité et les changements hormonaux (ménopause, etc.)
  • Efficacité quasi définitive pour le maillot et les aisselles.
Non permanente, mais assez durable : à renouveler fréquemment pour un résultat impeccable.
Profil Convient à tous sauf aux femmes enceintes et aux enfants.
  • Convient aux peaux claires à poils foncés.
  • Ne convient pas aux peaux mates, métissées, bronzées ou noires qui encourent des risques de dépigmentation de la peau (sauf utilisation du laser YAG et sous contrôle médical).
  • Déconseillé aux personnes ayant de l'urticaire au froid.
  • Ne convient pas aux femmes enceintes et aux enfants.
  • Convient aux peaux claires à poils foncés.
  • Ne convient pas aux peaux mates, métissées, bronzées ou noires qui encourent des risques de dépigmentation de la peau.
  • Déconseillée aux personnes ayant de l'urticaire au froid.
  • Ne convient pas aux femmes enceintes et aux enfants.
Contre-indications Soleil.
  • Soleil, médicaments ou crèmes phytobronzantes.
  • Maladies de la peau sensible aux UV et à la lumière du soleil.
Risques Petites brûlures réversibles. Dépigmentation de la peau.
Désagréments Peu agréable. Quasi indolore.
Lire l'article Ooreka