Risques de l’épilation du maillot

Sommaire

 

L'épilation du maillot est une pratique très répandue, répondant principalement à des critères esthétiques. Malheureusement pour les adeptes de la chose, cette technique d'épilation présenterait un risque sur la santé. Qu'en est-il exactement ?

Utilité des poils pubiens

Les poils pubiens constituent un rempart naturel contre les bactéries. Les poils protègent contre les frottements, les écorchures ou les irritations.

D'autre part, quels que soient les moyens utilisés pour s'épiler (cire, rasoir ou crème d’épilatoire), pratiquer l'épilation du maillot traumatise la peau, qui perd sa protection et devient plus vulnérable à certains virus.

Plusieurs études, françaises et américaines ont montré que l'épilation du maillot ne serait pas inoffensive pour notre santé. Ainsi, celle-ci provoquerait des irritations, des infections et favoriserait la contraction de MST comme l'herpès.

Bactéries et infections transmises plus facilement : danger de l'épilation du maillot

Alors que l'épilation du maillot est prisée par de nombreuses femmes pensant que celle-ci est source d'esthétisme, de plaisir sexuel accru et d'une meilleure hygiène, de nombreux experts attirent l'attention sur ses risques.

En effet, l'épilation du maillot est la cause de nombreuses irritations inflammatoires du système pileux, qui laissent des plaies microscopiques ouvertes. La lumière ainsi que l'humidité des organes génitaux créent un milieu propice à la multiplication des bactéries pathogènes.

Voici quelques désagréments induis par l'épilation du maillot : herpès, pustules, furoncles, abcès, cystites, mycoses et autres MST.

Certains virus plus seraient également plus contagieux lorsqu'on est épilé. C'est par exemple le cas du Molluscum contagiosum, virus très contagieux, qui se traduit par des petits boutons rouges et qui se transmet par :

  • un contact direct de la peau avec une autre personne contaminée ;
  • le contact d'un gant de toilette ou d'une serviette infectés.

Risque de l'épilation du maillot : les poils incarnés

Les poils incarnés peuvent être source de coupures qui laissent des cicatrices. Mais ces lésions peuvent également être source d'infections telles que les verrues vaginales.

Les dermatologues ne préconisent aucune forme d'épilation du maillot. Mais à choisir, mieux vaut opter pour la cire et d'éviter l'épilation intégrale.

Conseils pour limiter les risques d'infection de l'épilation du maillot

Si vous tenez vraiment à vous épiler le maillot, il faut respecter quelques principes :

  • Se gommer le maillot régulièrement permet de limiter la repousse de poils incarnés mais également les petits boutons rouges à la surface de la peau.
  • Utiliser un matériel parfaitement propre pour s'épiler.
  • Nourrir la peau avec un lait post-épilatoire en prenant soin d'éviter les muqueuses.

Pour aller plus loin :